Jeunes des quartiers : croiser les regards pour renouveler les pratiques

du 06/12/2018 au 31/05/2019

Depuis l’émergence de la politique de la ville, les « jeunes des quartiers » font l’objet d’une attention médiatique particulière et d’une préoccupation politique constante. Peu à peu, au fil de l’actualité et des faits divers, s’est construite une représentation des jeunes des quartiers, des cités, des banlieues, qui conforte un discours globalisant teinté de morale, d’amalgames et de stéréotypes. Les jeunes des quartiers ne sont pas une catégorie de population homogène, ils représentent une diversité de situations locales, et reflètent des appartenances multiples. Pour autant, la promesse républicaine d’égalité est parfois mise à mal par l’expérience vécue (échec scolaire, désignation culturelle, absence de formation, chômage, mobilité contrainte) et peut laisser place à la résignation ou à l’opportunité de contre-modèle identitaire et statutaire.

En savoir + sur le cycle

1ère journée le 6 décembre à LyonLes jeunes des quartiers populaires : une question d’images
2ème journée le 31 janvier 2019 à Clermont-Ferrand : La condition juvénile : une expérience scolaire inégalitaire